Liste des résultats

Publications et activité

  • © D. R.

    Plus de 660 hectares de terres emblavés

    La superficie emblavée dans la région d’Akbou, à l’occasion de la campagne céréalière 2021/2022, s’étend sur 667 ha, nous a appris Acheuk Smaïl, le subdivisionnaire de l’agriculture.

  • © D. R.

    RevaPlast, un pari sur l’avenir

    Pour favoriser la promotion de l’économie locale productive et encourager l’acte d’investir, l’entreprise préconise la suspension de l’exportation de déchets plastiques en PET, comme c’est le cas pour les déchets ferreux.

  • Des citoyens d’Ighram ont signalé des carences en personnel et en moyens matériels au centre de santé. © D. R.

    Les villages face à un désert médical

    En guise d’entités sanitaires, les citoyens énumèrent un centre de santé en trompe-l’œil et de rares unités périphériques qui ne sont que l’ombre d’elles-mêmes. Des assertions corroborées par les déclarations de Madjid Hamidouche, le président de l’APC d’Ighram.

  • Les articles d’habillement de seconde main occupent de larges espaces au marché hebdomadaire. © D. R.

    Le commerce de la fripe en pleine expansion

    Depuis l’ouverture, au début des années 1990, du marché algérien à l’importation tous azimuts, notre espace commercial est devenu un déversoir pour les vêtements usagés venus d’ailleurs.

  • © D. R.

    La RN26 congestionnée

    La RN26 longeant la rive gauche de la Soummam est régulièrement congestionnée en de nombreux points. Flux pendulaire et trafic de circonstance donnent souvent lieu à d’interminables bouchons, mettant les nerfs à fleur de peau et les véhicules à rude épreuve.

  • Bureau de poste dans la commune de Bouhamza. © D. R.

    Le courrier mal distribué

    Les habitants des localités excentrées, comme Tansaout, Tachouaft et Toudder sont encore plus à plaindre, relève-t-on. Ils doivent s’astreindre à de longues pérégrinations à travers des sentiers incertains, traversant cols et vallons, pour un hypothétique courrier.

  • © D. R.

    Les handicapés en manque d’accessibilité

    Emprunter une navette de transport public est tout aussi problématique. “Monter dans un taxi-bus est une torture pour toute les personnes à mobilité réduite. Aucune facilité d’accès ne leur est aménagée, aucun siège adapté ne leur est réservé...

  • © D. R.

    Le règne de l’informel

    Tel un corps perclus de rhumatismes, l’agglomération urbaine de Sidi Aïch (wilaya de Béjaïa) est gangrenée par le commerce informel. Un phénomène tentaculaire qui a essaimé aux quatre coins de ce pôle urbain.

  • La commune d’Ighram souffre du manque d’infrastructures. © D. R.

    Des équipements publics en souffrance

    Nombre d’équipements publics, inscrits et réalisés dans le cadre des différents programmes de développement, au profit de la commune d’Ighram, sont en souffrance.

  • © D. R.

    Quand le cadastre hypothèque le développement

    Sensée donner un nouveau souffle au développement local, l’opération de régularisation du foncier dans la commune d’Amalou, s’est curieusement posée en facteur de blocage.

  • Oued Soummam. © C. E.

    La nappe phréatique renflouée

    La vallée est durement affectée par la sécheresse et le stress hydrique qui pèse particulièrement sur le secteur agricole.

  • © D. R.

    La face cachée de la misère

    La commune de Tamokra, dans la wilaya de Béjaïa a recensé 160 nécessiteux, a informé Hamid Azikiw, le P/APC. Une solidarité agissante a été organisée au profit de cette frange de la population, à l’occasion de ce mois sacré de Ramadhan, a indiqué l’édile communal.

  • Les habitants ont focalisé sur les façades décrépies et fissurées. © D.R

    Les résidents de la cité 50-Logements crient leur désarroi

    Les immeubles en question donnent des signes patents de vétusté et de dégradation, a-t-on pu constater : murs extérieurs parcourus de lézardes, façades partiellement décrépies, peinture écaillée, ossature métallique dénudée...

  • © D.R

    Réfection prochaine de 14 captages

    La commune de Chemini a inscrit dans son plan d’action de l’année en cours un programme de réfection de 14 captages de sources situées en surplomb du chef-lieu, a indiqué M. Bounab, le premier magistrat de la commune.

  • Le secteur du BTPH a enregistré, en quelques années, une cascade de fermetures, avec la mise au chômage de cohortes de travailleurs. © D.R

    Les entreprises du BTPH dans la tourmente

    Les entreprises parmi les plus résilientes, qui continuent contre vents et marées à maintenir un semblant d’activité, sont aux prises avec d’inextricables problèmes de trésorerie.

  • © D. R.

    L’eau de source très prisée

    Ces dernières années ont été marquées par un regain d’intérêt pour l’eau de source dans la région de Seddouk et les autres localités de la Soummam.

  • Editorial Un air de "LIBERTÉ" s’en va

    Aujourd’hui, vous avez entre les mains le numéro 9050 de votre quotidien Liberté. C’est, malheureusement, le dernier. Après trente ans, Liberté disparaît du paysage médiatique algérien. Des milliers de foyers en seront privés, ainsi que les institutions dont les responsables avouent commencer la lecture par notre titre pour une simple raison ; c’est qu’il est différent des autres.

    • Placeholder

    Abrous OUTOUDERT Publié 14 Avril 2022 à 12:00

  • Chroniques DROIT DE REGARD Trajectoire d’un chroniqueur en… Liberté

    Pour cette édition de clôture, il m’a été demandé de revenir sur ma carrière de chroniqueur dans ce quotidien.

    • Placeholder

    Mustapha HAMMOUCHE Publié 14 Avril 2022 à 12:00

Les plus lus

(*) Période 360 derniers jours

  1. CNR Revalorisation des pensions de retraite

  2. Déclaration d’Issad Rebrab

  3. Louisa Hanoune adresse une lettre ouverte à Issad Rebrab au sujet de Liberté Ne brisez pas cet espoir 

  4. Le sud pleure son porte-voix

  5. FAUTE DE COUFFIN FAMILIAL Voilà de quoi se nourrit Khalida Toumi en prison

  6. MARCHÉ OFFICIEL DES CHANGES Le dinar poursuit sa chute